[FR/ EN]

C’est un local de type “petit magasin avec vitrine” de 20m2 qui donne directement sur la rue. Un espace qu’on imagine dédié à la rencontre et à l’échange entre Hectolitre et le voisinage, à travers un atelier, une discussion, une pratique, une rencontre ou tout à la fois. L’idée est de connaître les voisins , de collecter des histoires et de créer des mémoires, de présenter des idées, de transmettre des compétences et des connaissances.

C'est l’espace central de l’ancien club échangiste. Un atrium intérieur, paysage vertical de deux étages, somme de toutes les fonctions du bâtiment au fil du temps et de tous les décors qui ont été intégrés à l’époque du club. Il y a une entrée propre, avec un desk d'accueil. Puis directement au rez-de-chaussée, on trouve le bar, le coin dj, une petite scène (avec barre de pole-dance), des toilettes et une piscine (vide). Au premier étage, il y a trois petites pièces vides, ouvertes comme des balcons sur l’atrium. Ces deux niveaux sont associés dans un seul “réacteur”, dédié aux projets et événements interdisciplinaires (arts visuels, performatifs et/ou sonores). C'est aussi un lieu où les structures locales et internationales peuvent présenter leurs projets culturels de manière festive et atypique (lancement d’un livre, inauguration…).

Image: performance by Pia Louwerens (a.pass end-communications); photo by Vijai Parchineelam

Atelier partagé

Au deuxième étage de l'atrium intérieur (au-dessus du "réacteur"), nous proposons un atelier composé de plusieurs pièces communicantes et donnant elles aussi sur l'espace central. Nous accueillons les artistes visuels et chercheurs qui souhaitent travailler, échanger leurs visions, méthodes et positions artistiques personnelles. L'occupation est prévue pour un engagement à court ou à moyen terme (1 à 5 mois). Les occupants sont invités à participer à la communauté et à échanger avec d’autres projets hébergés à HECTOLITRE.
Artistes en atelier, 2019: Jeniffer Brewer, Louise Brodsky, Mladen Bundalo,Harry Chapman, Claire Ducène.

Un lieu dédié à la recherche et à la création visuelles perché au troisième étage d’Hectolitre, ce nouveau catalyseur d’échanges du quartier des Marolles.
Nous accueillons Le Playful Studio, un collectif d’une dizaine d’utilisateurs fixes qui travaillent dans un état d’esprit collaboratif et ludique, qui accompagnent le développement de projets visuels innovants et mutualisent leurs compétences.

Le collectif: colégram, Colin Delfosse, Jean Forest, Jonathan Ortegat, La tangente, Louis Van Ginneken, Piknik, Serena Vittorini, Thomas Noceto

Plus d'infos: www.playful.space
Image: Playful

Au-dessus du studio, au quatrième étage, il y a une chambre confortable et calme avec un petit bureau “en palier”, prête à accueillir des penseurs, écrivains et artistes pour une résidence de réflexion. Nous proposons un contexte favorable pour faciliter l'émergence ou le développement d'idées et explorer un ou plusieurs des sujets suivants:

- connecter des communautés parallèles qui coexistent dans le quartier;
- créer une mémoire des relations et des échanges;
- placer l’art au sein de la communauté et établir la collectivité dans l'art.

Artistes/Commissaires en 2019: Federica Buzzi (Février), Patrice Qi (Avril), Leïla Guinnefollau (Mai), Anna Ill (Juillet), Federica Fantini (Septembre), Danielle Freakley (Octobre), Vera Boitcova (Novembre/Décembre)

Image: "Interpellated Integument" by Patrice Qi; photo by Serena Vittorini, 2019

La Vitrine - l’oeil du projet

Il s'agit d'une petite vitrine de 2m2 qui donne sur la rue (sans porte). Perçue comme l'œil du projet, elle est a, à l’intérieur comme à l’extérieur, un espace ambivalent qui rapproche les notions d’identité, d’appartenance, d’ambivalence et de représentation. HECTOLITRE invite les artistes à expérimenter ce contexte particulier pour rechercher, développer et présenter des projets qui s’y prêteront.